Réseau Zec English

Amélioration des routes forestières sur la zec Jaro...

Depuis mai dernier, 3 rencontres ont eu lieu entre les différents intervenants commerciaux, communautaires et publiques qui utilisent le territoire de la zec Jaro, afin d'en arriver à une entente qui vise la participation financière de tous dans le but d'améliorer et entretenir de façon récurente et durable, les chemins forestiers d'accès du territoire de la zec Jaro. Pour l'objectif à moyen terme qui vise à établir la norme de redevance légale de chacun des groupes d'intérêt, la discussion se poursuit et la fin du printemps 2017 demeure une cible d'entente fixée par tous les intervenants. 

Par ailleurs, à court terme, les utilisateurs de la zec Jaro ont pu constater que la mise en chantier de plusieurs projets a permise d'assurer la continuité des travaux débutés en 2015. Ces travaux se poursuivront une partie de l'automne 2016 et au final, ils auront permis d'améliorer de façon significative le réseau routier d'accès de la zec Jaro, sur une distance de plus de 8 km. En ce qui concerne la SBGF inc., en plus de réaliser un investissement total qui devrait atteindre un montant substantiel évalué à plus de $30,000 dont $15,000 directement dans les projets relié au comité, son travail au sein du même comité s'est résumé à planifier et élaborer les projets spéciaux et à les mettre en oeuvre sur le terrain. Pour ce qui est des autres intervenants, un montant discrétionnaire du député de Beauce Sud a été obtenu pour activer et motiver l'intérêt des partenaires, un montant de $5000 des propriétaires d'érablières ainsi qu'un montant de $2500 des propriétaires de chalets sont prévus pour finaliser les projets 2016 en cours. 

Enfin, malgré qu'il reste beaucoup à faire en ce qui touche la négociation qui permettra l'établissement des modes de redevances légales et obligatoires de chacun des intervenants, les dirigeants de la SBGF inc. sont confiants que les représentants du Ministère de la Forêt, de la Faune et des Parcs, qui participent au débat du comité depuis le début en tant que propriétaire du territoire, verront à établir un processus légal de redevances obligatoires équitable pour chacun des groupes d'intérêt.